Une épilation à l’aide d’une lumière pulsée

Le laser est bien réputé en cabinet, ainsi que la lumière pulsée sont deux types de matériels qui agissent de la même manière sur le poil. Ils absorbent par le pigment noir du poil qui se trouve sur son passage. La lumière pulsée se transforme en chaleur et crée une sorte de petite brûlure. Le mécanisme est de transformer la lumière en chaleur pour endormir le bulbe qui se charge de la fabrication du poil. Il y a du résultat dès la première séance.

Recommandation pour l’utilisation de la lumière pulsée

Il est très important que la peau soit suffisamment claire pour contraster avec le poil. Il est nécessaire de régler l’appareil selon des paramètres d’intensité le plus doux pour la peau assez mate. La lumière pulsée n’est pas sélective. Elle ne connaît pas la différence entre le poil et la peau. Elle est programmée pour reconnaître le marron, le noir et ne peut pas distinguer la nature de la cible. Il faut suivre l'explication sur le mode d’emploi avant l’utilisation pour éviter la brûlure. Il faut aussi régler l’épilateur pour s’assurer d’un usage en toute sécurité.

Contre-indication de la lumière pulsée

La dermatologue interdit aux adolescents du moins de 20 ans d’utiliser la lumière pulsée. L’épilation à la lumière pulsée est aussi fortement déconseillée sur les zones tatouées, percées ou avec des grains de beauté. Une femme enceinte ou en période d’allaitement ne doit pas utiliser la lumière pulsée. Il est nécessaire de respecter chaque point sur la condition d’utilisation de l’appareil. Il y a des précautions spécifiques pour les personnes fragiles comme ceux qui sont sous traitement médical, notamment, la chimiothérapie et l’insulinodépendant.