Arnaque au remboursement des impôts : une nouvelle forme d’escroquerie qui sévit

Durant ces périodes ou les fêtes s’annoncent à grand part, la prudence est recommandée dans tous les secteurs d’activité. Dans le secteur financier, surtout celui relatif au paiement des impôts en France, une série de formes d’arnaque ont  été détectées. Certains en sont déjà victimes. Le présent article s'intéresse plus à la nouvelle technique d'escroquerie dite de remboursement d’impôt. 

Un bref résumé sur la nouvelle forme d’escroquerie relative aux remboursements des impôts

Il s’agit des personnes d’un véritable professionnalisme et d’une imagination débordante pour arriver paisiblement à leurs fins. En réalité, il est souvent difficile pour en savoir plus sur le mode de fonctionnement de ces arnaqueurs. Ces experts en escroquerie mettent en place des techniques pour délester de centaine d'euros à ceux qui font preuve de naïveté en matière d’argent. 

Souvent, ils utilisent plusieurs méthodes pour parvenir à la réalisation de leur opération. Ils peuvent donc prendre par le biais de faux SMS, un faux appel téléphonique ou également par des faux courriers électroniques. Dans tous les cas, tout est bon pour ces personnes mal intentionnées pour parvenir à leur fin. 

Comment cette nouvelle forme d’arnaque commence ?

C’est par un message que tout commence avec cette nouvelle forme d’arnaque relative au remboursement d’impôt. Ces messages, quel que soit le moyen utilisé pour les envoyer, donne une véritable allusion à celui qui émanait des services d’impôt. Les messages envoyés comportaient exactement l’en-tête officiel qu'à les documents du département d’impôt. Selon ceux qui ont reçu ces courriers, le message les invitant à cliquer sur un lien dans le but de remplir un formulaire de remboursement. Ce que les services d’import ne demandent jamais.

 En restant dans l’optique de recevoir de l’argent indûment perçu dans le calcul de leur dernière déclaration,  ils ont livré sans même le savoir une grande partie d’information les concernant. Il s’agit notamment des informations liées aux coordonnées de leur carte bancaire de leur adresse ainsi qu’une multitude de données strictement privées. Ce que ces personnes malveillantes ont utilisé pour les escroquer facilement.